logo

Création Karmaweb© 2015.

Hotel Relais de la Reine au coeur du Parc national de l’Isalo

Hotel Relais de la Reine au coeur du Parc national de l’Isalo

Ce massif montagneux de grès jurassique d’ une superficie de 81 540 hectares, s’étend sur près de cent kilomètres dans le sens Nord Sud.
L’érosion de la roche y a taillé un relief ruiniforme variant de 820 à 1240 mètres d’altitude avec des canyons profonds, des cascades et des piscines naturelles .
Une Flore variée et endémique :
Le massif possède une végétation rupicole abondante.
Les botanistes pourront observer les pachypodiums rosulatum encore appelés pieds d’éléphant, ainsi que des aloès isaloensis, une espèce d’aloès indigène spécifique
à l’isalo ainsi que des calanchoé.

La flore est dominée par le « tapia » famille des euphorbiacées (genre Uapaca bogeri) nourriture du landibe, un ver à soie qui produit la soie naturelle malgache.
De nombreuses plantes médicinales (116 espèces répertoriées) dont la pervenche «  Catharantus ovalis » endémique à notre région de l’Ihorombe.

Des Oiseaux,
On y compte 77 espèces d’oiseaux, dont 70% sont endémiques à Madagascar.
Parmi elles, le Merle de roche de Benson – Pseudocossyphus bensoni, espèce endémique de l’Isalo.
Grèbe castagneux – Tachybaptus ruficollis
Héron garde-bœufs – Bubulcus ibis
Ombrette – Scopus umbretta
Dendrocygne veuf – Dendrocygna viduata
Canard à bec rouge – Anas erythrorhyncha
Milan noir – Milvus migrans
Polyboroïde rayé – Polyboroides radiatus
Busard de Maillard – Circus maillardi
Buse de Madagascar – Buteo brachypterus
Faucon de Newton ou Crécerelle malgache – Falco newtoni
Faucon concolore – Falco concolor
Faucon pèlerin – Falco peregrinus
Caille de Madagascar – Margaroperdix madagascarensis
Ninox à sourcils
Des lémuriens
On pourra y voir des lémuriens tels que Propithecus verreauxii, lémur catta, le microcebus murinus, le mirza coquereli, le Lépilémur ruficaudatus, l’eulemur fulvus rufus
Des Reptiles et des Amphibiens,
Le Boophis albilabris occidentalis, une grenouille endémique de l’Isalo
Le Boa de Dumeril, de son nom scientifique : Acrantophis dumerili. Ce serpent ne vit que dans le Sud et le Sud Ouest de Madagascar
le caméléon d’oustalet

Des amphibiens dont deux (02) endémiques du massif : Matidactylus corvus et la grenouille rouge ou Scaphiophyrnegottlebei.

Les espèces faunistiques les plus visibles dans le parc :

Famille

Nom Scientifique (genre – espèce)

Nom vernaculaire (français – anglais – malgache)

Observation (endémicité – description – statut)

Description

Où le trouver dans le parc

Quand?

Mantella expectata

Tular Golden frogGrenouilleCuisse de couleur bleu Dos jaunePoitrine pointé de blanc et noiCircuit piscineSaison pluie

Mabouya sp

Reptile, dont six espèces du genre seulement sont connus à Madagascar, tous sont endémiques.Couleur marron cou avec des points blancCircuit piscineToute l’année

Boophis albilabris occidentalis

Grenouille, qu’on peut trouver seulement dans l’Isalo et à Bemaraha.Cascade de nympheSaison de pluie

Pseudocossyphus bensoni

Merle de benson, Benson’s Rock-TrushEspèce endémique à MadagascarTous les circuitsToute l’année
Brookesia caméléonCanyon des ratsSaison de pluie

Buteo brachypterus

Buse de Madagascar Madagascar BuzzardOiseau rapaceEspèce endémique à Madagascar, on la trouve sur l’ensemble de l’ile où elle est assez commune.CanyonSaison sèche

Polyboroides radiatus

Polyboroïde rayé,Madagascar Harrier-Hawk

Oiseau rapaceEspèce endémique à Madagascar, on la trouve sur l’ensemble de l’ile où elle est assez commune.CanyonSaison sèche

Upupa epops

Huppe fasciée, HoopoeOiseau Caractérisé par la tête orangée surmontée d’une huppe érectile en éventail.

Terpsiphone mutata

Gobe-mouche de paradis de Madagascar (Madagascar Paradise Flycatcher)Oiseau qu’on rencontre à Madagascar et aux ComoresTous les circuits

Acrantophis dumerili

Boa de Dumeril(Dumeril’s boa)Serpents que l’on rencontre surtout dans le Sud et le Sud Ouest de Madagascar, et exceptionnellement à Andranolava (près de Majunga)Circuit NamazaSaison de pluie

Ithycyphus perineti

Perinet night snakeSerpent qui vit dans les forêts humidesCircuit NamazaSaison de pluie
ScorpionPiscineToute l’année

Phromnia rosea

Flatid Bug nymphsInsecte, à distance, il peut être pris pour une fleur.Tous les circuits en forêtSaison de pluie

Plusieurs espèces ont pu être répertoriées dans le Parc National d’Isalo:

OISEAUX

  • Soixante dix sept (77) espèces avifaune, dont une espèce est décrite comme endémique de Madagascar le Merle de benson, Pseudocosyphus bensoni

Famille

Nom Scientifique (genre – espèce)

Nom vernaculaire (français – anglais – malgache)

Observation (endémicité – description – statut)

Polyboroides radiatus

Polyboroide rayé- fihiaky

Buteo brachypterus

Buse de M/car- Bobaky

Falco newtoni

Faucon de newton- Hitikitiky

Numida meleagris

Pintademitrée- Akanga

Streptopelia picturata

Tourterelle peinte- Dehoky
Oena capensis Tourterelle à masque de fer- Tsakatoto

Treron australis

Pigeon vert de M/car- Voronadabo

Coracopsis vasa

Grand perroquet Vasa- Sihotsy

Coracopsis nigra

Petit perroquet noir- Sihotsy

Coua cristata

Coua huppé- Tokambolo

Cuculus rochii

Coucou de M/car- Taotaokafa

Centropus toulou

Coucal malgache- Toloho
Corythornis vintsioides martin pêcheur malachite- Litotsy

Merops superciliosus

Guêpier de M/car- Kiriokirioky
Eurystomus glaucurus Rollier malgache- Tsararahaky
Leptosomus discolor Courol- Vorondreo
Upupa epops Huppe fasciée- Tsakodara

Motacilla flaviventris

Bergeonnette malgache- Triotrio

Coracina cinerea

Echenilleur malgache- Vorondavenoky

Hypsipetes madagascariensis

Bulbul noir- Menasony
Copsychus albospecularis Dyal malgache- Fitatsy

Pseudocossyphus bensoni

Merle de benson- MenatretrakyEndemique
Cisticola cherina Cisticole de M/car- Tity

Neomixis tenella

Petite Eroesse- Kininitsy

Neomixix striagulla

Grande Eroesse- Kininitsy

Terpsiphone mutata

Gobe mouche de paradis- Singetretry

Nectarinia souimanga

Souimanga malgache- Sobita

Nectarina notata

Souimanga angaladian- Siangavola

Zosterops maderaspatana

Zosterops malgache- Tsiparimaso

Leptopterus chabert

Artamie de Chabert- Fotsytretraky

Leptopterus viridis

Atamie à tête blanche- Vorondaja

Vanga curvirostris

Vanga écorcheur- Bekapoaky

Dicrurus forficatus

Drongo malgache- Ndovy

Corvus albus

Corbeau pie- Gaga

Foudia madagascariensis

Foudi de M/car- Fody

Lonchura nana

Mannikin de m/car- Tsipiny

Newtonia hrunneicauda

Newtonie commune- katekateky

Tachybaptus pelzenii

Grèbe malgache- Vivy

Ardeola idae

Héron crabier blanc- Malemylava

Ardeola ralloides

Héron crabier chevelu- Malemylava

Circus maillardi

Busard de Maillard- Fitsindraky

Milvus migrans

Milan noir- Tsimalaho

Accipiter Henstii

Autour de Henst- Fandrasabe

Accipiter Francesii

Epervier de Frances- Fihiaky

Bulbucus ibis

Héron garde-bœufs- Sikotry

Ardea purpurea

Héron pourpré- Dangoro

Lophotibis cristata

Ibis huppé de M/car- Akohoala

Dendrocygna viduata

Dendrocygne veuf- Vivy

Sarkidiornis melanotos

Canard à bosse- Angongo

Anas erythrorhyncha

Canard à bec rouge- Sadaelatsy

Macheiramphus alcinus

Milan des Chauves-Souris- Hila

Falco eleonorae

Faucon d’Eléonore- Firasambalala

Falco concolor

Faucon concolore- Firasambalala

Falco Peregrinus

Faucon pèlerin- Fitsindrinky

Margaroperdix madagascariensis

Caille de M/car– Traotrao

Turnix nigricollis

Urnix de M/car– Kibo

Dryolimnas cuvieri

Râle de Cuvier- Tsikoza

Gallinula chloropus

Poule d’eau commune- Akohondrano

Porphyrio porphyrio

Poule sultane- Vatry

Charadrius tricollaris

Gravelot à triple collier- Kalipa

Tringa nebularia

Chevalier aboyer- Sakalo

Actitis hypoleucos

Chevalier guignette- Bohaky

Pterocles personatus

Ganga masqué- Hatrakatraky

Agapornis cana

Inséparable à tête grise- Kitrehoky

Coua gigas

Coua géant- Aliotsy

Tyto alba

Chouette effraie- Vorondolo

Otus rutilus

Petit Duc de M/car- Torotoroky
Ninox Superciliaris Ninox à sourcils- Tovotovoky

Asio capensis

Hibou de Cap- Hanka

Caprimulgus madagascariensis

Engoulevent de M/car- Fatoriandro

Zoonavena grandidieri

Martinet de Grandidier- Firihitsandro

Cypsiurus parvus

Martinet des palmes- Firihitsandro

Apus melba

Martinet à ventre blanc- Firihitsandro

Apus barbatus

Martinet noir africain- Firihitsandro

Ipsidina madagascariensis

Martin pêcheur malgache– Litotsy

Mirafra hova

Alouette de M/car- Boria

Phedina borbonica

Hirondelle des Mascareignes- Firihitsandro

Saxicola torquata

Traquet pâtre- Fitaboly

Nessilas typica

Fauvette de M/car- Vorombaratra

HERPETOFAUNE

Trente neuf (39) Reptiles dont deux (02) endémiques : Mabuya cf vato et typhlops cf arenarius

Les principales familles sont :

PELOMEDUSIDAE

GECKONIDAE

OPLURIDAE

CHAMAELEONIDAE

SCINCNIDAE

CORDYLIDAE

TYPHLOPIDAE

COLUBRIDAE

Famille

Nom Scientifique (genre – espèce)

Nom vernaculaire (français – anglais – malgache)

Observation (endémicité – description – statut)

Scaphiophryne gottlebei

Grenouille rougeEndémique locale

Scaphiophryne breves

Mantidactylus corvus Endemique
Mantidactylus curtus
Mantidactylus femoraliss

Mantidactylus lugubris

Mantidactylus wittei
Boophis sp

Boophis albilabris occidentalis

Boophis goudoti

Boophis luteus

Boophis tephraemystax

Mantella expectata

Heterixalus betsileo

Tomopterna labrosa

DES MAMMIFERES

  • Quatorze (14) espèces de primates ont été trouvées dont huit (08) introduites et sept (07) endémiques de Madagascar. Certains sont nocturnes : Mirza coquereli, Lepilemur ruficaudatus, Cheirogaleus medius et Microcebus murinus ; et d’autres diurnes : Propithecus verreauxi verreauxi (maky blanc), Lemur catta ( maky), Eulemur fulvus rufus

  • des Carnivores : Civette Indienne ou Viverricula indica, Fossa : Cryptoprocta ferox, Tombotsodina : Fossa fossana

  • des Insectivores : Sokina, Echinops tefairi –

  • des Omnivores

  • des Rongeurs

Un aperçu des espèces de Mammifères répertoriés dans le Parc

Famille

Nom Scientifique (genre – espèce)

Nom vernaculaire (français – anglais – malgache)

Observation (endémicité – description – statut)

Primate

Cheirogaleus medius

Microcebus murinus

Mirza coquereli

Propithecus verreauxi verreauxi

Sifaka

Eulemur fulvus rufus

Varika
Lemur catta Maky

Lepilemur ruficaudatus

Insectivore

Echinops telfairi

Sokina

Tenrec ecaudatus

Tandraka

Suncus madagascariensis

Mormopterus jugularis,

Tadarida sp (nouvelle

Hipposideros commersoni,

Triaenops rufus,

Miniopterus manavi,
Miniopterus gleni,
Myostis goudoti,

Pipistrellus sp.

Carnivore
Cryptoprocta ferox Fossa
Viverricula indica Civette Indienne

Fossa fossana

Tombotsodina
Rongeur

Mus musculus

Macrotarsomys bastardi

Eliurus sp

Eliurus cf myoxius

Rattus rattus

Flore

Le Parc National d’Isalo compte plus de quatre cent (400) espèces floristiques.

Certaines plantes sont endémiques de Madagascar comme :

–         Pachypodium rosulatum, famille des APOCYNACEAE

–         Catharantus ovalis (plante médicinales), endémique à cette région d’ Ihorombe et de toute la plaine de Zomandao

–         Calanchoe sp.

–         Palmier d’Isalo, avec son propre système d’adaptation au niveau des feuilles, troncs et des racines contre la sécheresse.

La savane est colonisée par un peuplement de palmier typique de cette région de l’Isalo , le Bismarkia nobilis , « Satrana », un palmier très résistant au feu dont les branches de palmes sont utilisées par les villageois en sparterie, industrie de l’alfa, une fibre végétale dure.

Les espèces floristiques phares les plus visibles par les touristes sont :

Famille

Nom Scientifique (genre – espèce)

Nom vernaculaire (français – anglais – malgache)

Observation (endémicité – description – statut)

Endémicité

Où le trouver dans le parc

Quand?

Apocynaceae

Pachypodium rosulatum

 VontakaEndémique de MadagascarSur le rocher circuit Piscine naturelleToute l’année

Ichnolepsis tuberosa

Sur le rocher circuit Piscine naturelleToute l’année
Asclepiadaceae

Menabea venenata

EndémiqueSur le rocher circuit Piscine naturelleToute l’année
Aloaceae

Aloes isaloensis

EndémiqueSur le rocher circuit Piscine naturelleToute l’année
CrassulaceaeKalanchoe
Apocynaceae

Catharantus roseus

Pervenche de Madagascar
OrchidéeTous les circuitsToute l’année

Sarcolaena sp

FotoBoucleToute l’année
Asteropeiaceae

Asteropeia micraster

HezaEndémique
Fabaceae

Uapaca bojeri

Tapia

Nourriture pour les cultures de sériculture

Dipterocarpaceae

Monotes madagascariensis

BoucleToute l’année
Arecaceae

Dipsis onilahensis

Palmier

Cyathea isaloensis

NamazaToute l’année

Paysages

La PARTIE SUD est constituée par un grand plateau de 800 m d’altitude couvert par une carapace sableuse, constitué d’une savane arborée, arbustive et de prairies à graminées, parsemé de buttes gréseuses érodés , de formes naturelles diverses .

La PARTIE EST est constituée par un grand plateau s’étageant de 1000 à 1200 m d’altitude. Elle est couverte en grande partie par une formation sclérophylle de moyenne altitude, intercalée par d’immenses prairies à graminées, et est entaillée par d’innombrables canyons de profondeurs diverses dont le fond est toujours couvert par une formation ripicole caractéristique avec une rivière ou un ruisseau plus ou moins permanent .L’extrémité Est de ce vaste plateau est un escarpement rocheux très caractéristique de l’Isalo.

La PARTIE OUEST est un vaste plateau monoclinal , d’ altitude moyenne de 1000 m. Elle est couverte , dans presque sa totalité , par une formation sclérophylle de moyenne altitude , intercalée par d’ immenses prairies à graminées , et est entaillée également , en plusieurs endroits , par des canyons moins profonds que ceux de l’ Est , et se termine aussi à son extrémité Ouest par des escarpements rocheux typiques comme à l’ Est en plusieurs endroits .

La PARTIE CENTRALE située entre les deux plateaux Est et Ouest, est constituée par une dépression, une succession de plaine et de plateau de faible altitude couverte par endroit par une formation dense sèche, typique, entourée par une formation sclérophylle de moyenne altitude et de prairies à graminées.

La PARTIE NORD est constituée par une grande barrière rocheuse dans sa partie Est avec escarpement rocheux typique à son extrémité, avec une altitude variant entre 800 et 1200 m. A son centre, elle est constituée par un vaste plateau monoclinal, de 600 à 700 m d’altitude, dont la pente diminue beaucoup vers la dépression de la rivière Amboloando. La partie Est de cette partie Nord est un faible plateau de 600 à 700 m d’altitude, et descendant vers la dépression de la rivière Malio.

La zone entourant le Parc, l’Ouest, l’Est et le Sud est constituée de pénéplaine avec une altitude moyenne de 800 m.

A l’Ouest, existe un vestige forestier, longeant le lit de la rivière Malio .La formation d’Analalava et celle d’ Analambia constituent la zone de protection du Parc vers ce côté .

A l’Est, existe aussi un vestige forestier longeant le lit de la rivière de la Menamaty , mais en faible superficie par rapport à celle de l’ Ouest .

Le reste est formé par une grande savane arborée et arbustive qui occupe une grande étendue avec une prairie de graminées sans beaucoup de valeur de fourragère, brûlée, chaque année, par les villageois riverains du Parc .

Le site officiel des Parcs Nationaux de Madagascar